Pr Alpha CONDE
Pr Alpha CONDE

Le mot du Président
Depuis 2010 la Guinée a entamé sa marche vers le développement. Le Pays a réussi à atteindre rapidement le point d’achèvement de l’initiative PPTE (Pays pauvres très endettés), ce qui lui a permis de voir sa dette extérieure réduite de plus de deux milliards de dollars.

Et pour la prémière fois de son histoire, la Guinée a conclu et finalisé un programme formel appuyé par la facilité élargie de crédit (FEC) avec les institutions de Bretton Woods (FMI, Banque mondiale). Ceci est la conséquence de la rigueur dans la gestion, la lutte contre le détournement de deniers publics et la maîtrise de l’inflation. Le climat attractif des affaires, favorisé par la mise en place de service comme l’APIP (Agence de promotion des investissements privés) et un code minier des plus incitatifs, a rendu la destination Guinéenne fréquentable.

Toutefois, c’est au moment ou le pays prenait véritablement son envol vers l’embellie économique qu’est apparue la maladie à virus Ebola. Une épidémie qui a fait des milliers de morts. Et ralenti l’investissement par le départ de plusieurs partenaires économiques. Le sursaut national et international a permis de mettre fin à l’épidémie et nous sommes aujourd’hui à zéro Ebola dans le pays du bec du perroquet (Guinée, Libéria, Sierra Léone).

L’armoirie de la République de Guinée
L’armoirie de la République de Guinée

Il est vrai que cette maladie a ruiné les économies dans les trois pays aux efforts nationaux et internationaux l’épidémie a été complètement éradiquée et la Guinée est devenue fréquentable.
Pour preuve, les investisseurs ont repris rapidement dans tous les domaines comme celui des mines ou les actions sont visibles.

« C’est cette Guinée, la Guinée nouvelle, ou la justice et le respect des droits de l’Homme sont désormais inviolables, qui tend ses mains à ses partenaires pour nouer un partenariat gagnant-gagnant. C’est à cette destination que la République de Guinée vous y invite. »